Accueil Analyses et données A l’origine du comité.

A l’origine du comité.

0
0
180
LogoCAP officiel

Nous sommes un collectif de jeunes personnes résidant à Cluses et travaillant dans le bassin autour et qui souhaite s’opposer au fatalisme quant à la terrible pollution de l’air qui s’immisce dans notre vie quotidienne.

43655156_575552429550080_4236649834917920768_nDepuis de nombreuses années, la Vallée de l’Arve est sujette à une pollution de l’air endémique liée à des facteurs multiples tels que le trafic autoroutier, l’industrie et le chauffage individuel au bois. Le développement de la vie urbaine dans le fond de la vallée accentue une stagnation des polluants du fait des particularités géographiques locales (encaissement avec de faibles vents).

La géographie n’est bien sûr qu’une spécificité locale et non pas l’apsect principal du problème. Nous refusons de fuir car nous voulons que les générations futures puissent vivrent ici dans une atmosphère respectée, avec une nature préservée.

Dans la lutte contre la pollution de l’air, nous avons constaté que les associations existantes sont toutes concentrées entre Chamonix et Passy.

Du fait de cette implantation associative, la médiatisation concerne avant tout le haut de la vallée alors que, selon l’enquête de Santé Publique France de septembre 2017, Cluses-Bonneville est le secteur le plus touché par la pollution aux particules fines de 2,5 micromètres (PM 2,5). La classe ouvrière qui peuple le bassin de Cluses doit-elle se résigner sans rien dire à subir, en plus des difficultés quotidiennes, une pollution dramatique ?

En ce sens, notre but immédiat est de mettre fin à cette absence dans le traitement politique et médiatique de la pollution de l’air, qui 43629511_267535860571929_6494595081083813888_nrend passif les habitants du bassin industriel. Pour réaliser ce but, nous allons à la rencontre de la population locale, notamment les quartiers les plus sujets à la pollution des usines et du trafic routier. Cette démarche nous permet de recueillir une parole commune sur la pollution de l’air afin de sortir de l’isolement.

Avec cette démarche d’ « enquête » auprès de la population, nous souhaitons mettre la démocratie à l’ordre du jour puisque nous cherchons à libérer la parole, à faciliter les échanges autour d’une problématique trop souvent vécue comme individuelle.

A l’origine de notre comité, il y a donc les valeurs populaires du débat et de l’écoute démocratique. Nous sommes des habitants de Cluses et nous voulons, dans un premier temps, retranscrire les inquiétudes et les aspirations de la population locale. Cela nous semble une chose juste pour établir, ensuite, des revendications en rapport avec les témoignages recueillis.

Que la population locale échange autour de cette question en nous écrivant à [comiteantipollutioncluses@gmail.com] : nous recueillions tous les témoignages quant aux problèmes de santé ou autres, des photographies. L’élan démocratique passe par là !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par comiteantipollutioncluses
Charger d'autres écrits dans Analyses et données

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sur les fraudes à l’adblue

Comme le relate le journal « Le Messager » une opération de contrôle…